Reprise dans l’UE: le commissaire Breton et les États membres engagent des discussions sur la suppression des obstacles au sein du marché unique.

Reprise dans l’UE: le commissaire Breton et les États membres engagent des discussions sur la suppression des obstacles au sein du marché unique
Bruxelles, le 10 juin 2020

Hier, M. Thierry Breton, commissaire au marché intérieur, a ouvert la première réunion formelle avec les États membres dans le cadre de la nouvelle task-force SMET sur le respect de l’application des règles du marché unique (Single Market Enforcement Task Force), qui se penchera sur les obstacles au sein du marché unique. Le commissaire a appelé les États membres à coopérer afin d’améliorer la mise en œuvre et l’application effective des règles communes et de renforcer le rôle du marché unique comme moteur de relance de l’économie européenne. Au cours de la réunion, les États membres ont évoqué une série d’obstacles à l’achèvement du marché unique, qui seront pris en compte dans le relevé systémique des obstacles entrepris par la Commission à titre de priorité et éclaireront les efforts communs en vue de leur élimination effective. Le commissaire Breton a déclaré ce qui suit à ce propos: «La pandémie de coronavirus a clairement montré à quel point nos économies sont interdépendantes. Alors que l’UE s’engage nettement dans la voie de la reprise, nous devons travailler main dans la main pour supprimer les barrières existantes et empêcher que de nouvelles apparaissent au sein de notre marché unique. Le bon fonctionnement du marché unique est notre meilleur atout pour aider les entreprises européennes à trouver de nouveaux débouchés, renforcer les écosystèmes clés de notre économie et promouvoir la solidarité européenne.» La création de la taskforce SMET a été annoncée le 10 mars dans le cadre du plan d’action de la Commission pour le respect de l’application des règles du marché unique, dans le contexte de la stratégie industrielle pour l’Europe. La taskforce est conçue comme une plateforme qui permettra aux États membres et à la Commission d’œuvrer ensemble à la mise en œuvre et à l’application effective des règles du marché unique. L’épidémie de COVID‑19 a conféré un caractère d’urgence au lancement de la taskforce et une première réunion informelle a eu lieu le 7 avril à propos des restrictions intra-UE à l’exportation de matériel de protection et de fournitures sanitaires et médicales de première nécessité, ainsi que d’autres restrictions à la libre circulation des marchandises. La première rencontre formelle d’hier, à laquelle ont participé 27 représentants nationaux et responsables de haut niveau de la Commission, est la première d’une série de réunions régulières visant à aborder les grandes questions liées à la mise en œuvre et à l’application de la législation.

NOS PARTENAIRES

 logo du jumelage Le Havre.Magdeburg