Rapport sur les performances dans le domaine de la recherche et de l’innovation: mettre l’Europe en mesure de mener les transitions écologiques et numériques.

Rapport sur les performances dans le domaine de la recherche et de l’innovation: mettre l’Europe en mesure de mener les transitions écologiques et numériques
Bruxelles, le 27 mai 2020

La Commission a publié aujourd’hui son dernier rapport sur les performances de l’UE dans le domaine de la science, de la recherche et de l’innovation, dans lequel elle analyse les performances de l’Europe dans le contexte mondial. Il souligne la nécessité pour la recherche et l’innovation (R&I) de soutenir une croissance durable et inclusive des entreprises, des régions et des pays, en veillant à ce que personne ne soit laissé pour compte dans les efforts de consolidation des systèmes d’innovation, en particulier dans les régions moins développées. Il souligne en outre l’importance de faire en sorte que les Européens disposent des compétences que requièrent les nouvelles révolutions technologiques, ainsi que le rôle essentiel de la politique de recherche et d’innovation pour renforcer la productivité des entreprises de façon à créer des emplois et à générer de la valeur, et ce d’une manière durable En particulier, l’édition 2020 de ce rapport bisannuel présente 11 recommandations stratégiques en vue de soutenir nos citoyens, notre planète et notre prospérité.

Mariya Gabriel, commissaire à l’innovation, à la recherche, à la culture, à l’éducation et à la jeunesse a ainsi déclaré: «La recherche et l’innovation sont au cœur de la réponse à la crise sans précédent que nous traversons et peuvent contribuer de manière décisive à la reprise économique. Le rapport sur les performances dans le domaine de la science, de la recherche et de l’innovation de 2020 montre le rôle central de la recherche et de l’innovation pour mener à bien les transitions écologique et numérique dont l’Europe a besoin. Horizon 2020 et le futur programme Horizon Europe jouent un rôle déterminant dans cette transformation.»

L’UE figure parmi les principaux acteurs en matière de production et d’excellence scientifiques, avec à son actif, à titre d’exemple, 25 % et 27 % des publications scientifiques les plus citées dans les domaines, respectivement, du climat et de la bioéconomie. En ce qui concerne les demandes de brevet dans ces deux domaines, l’UE joue également un rôle de premier plan, puisqu’elle totalise 24 % de demandes dans le domaine du climat et 25 % pour la bioéconomie. Néanmoins, des efforts supplémentaires sont nécessaires pour que les résultats de la recherche se traduisent en solutions commercialisables durables, ainsi que pour créer un espace européen de la recherche solide et accroître l’efficacité des systèmes de recherche publics. De plus, étant donné que la R&I connaît actuellement une mutation sous l’effet de la numérisation, les politiques retenues devraient concourir non seulement à promouvoir la science ouverte et à garantir des investissements suffisants dans les infrastructures de données de haute qualité, mais également à encourager l’innovation profonde («deep tech») et le renforcement des compétences numériques des chercheurs. Horizon Europe, le prochain programme-cadre pour la recherche et l’innovation de l’UE, sera l’un des éléments clés pour renforcer et guider les efforts de R&I, grâce à son approche axée sur les missions et aux partenariats européens.»

En s’appuyant sur l’excellence et les performances élevées de l’UE dans la recherche et l’innovation fondées sur la science, le rapport sur les performances dans le domaine de la science, de la recherche et de l’innovation présente 11 recommandations stratégiques, regroupées autour de trois grands piliers:

  • R & I pour un espace sûr et juste pour l’humanité;
  • R & I pour un rôle de chef de file mondial;
  • R & I pour un impact économique et sociétal.

Ces piliers ouvrent ensemble la voie vers une R & I permettant d’atteindre les objectifs de développement durable et de les intégrer dans les politiques et initiatives de l’UE qui vont contribuer à mener vers une Europe équitable, neutre pour le climat et numérique, tout en stimulant la compétitivité des entreprises et des régions européennes.

Contexte

Le rapport de l’UE sur les performances dans le domaine de la science, de la recherche et de l’innovation analyse la dynamique de la recherche et de l’innovation ainsi que les performances de l’Europe en matière de science et d’innovation, et leurs moteurs. Combinant une analyse macroéconomique fondée sur des indicateurs et une recherche analytique approfondie, il s’adresse tant aux acteurs de la recherche et de l’innovation qu’à des décideurs politiques et des analystes dans les domaines de l’économie et de la finance. Il s’agit de la troisième édition de la publication bisannuelle de la direction générale de la recherche et de l’innovation de la Commission européenne. L’édition précédente (2018) est disponible ici .

Pour en savoir plus

 Rapport sur les performances de l’UE dans le domaine de la science, de la recherche et de l’innovation [Science, Research and Innovation Performance of the EU (SRIP)]rapport [le rapport 2020 sera en ligne le 27 mai à 14:30 HEC]

Infographie– Vers une Europe durable et compétitive [Towards a sustainable and competitive Europe][sera en ligne le 27 mai à 14:30 HEC]

Infographie – Dix principaux faits et chiffres [Top 10 facts and figures][sera en ligne le 27 mai à 14:30 HEC]

Vidéo — Rapport sur les performances de l’UE dans le domaine de la science, de la recherche et de l’innovation de 2020 [sera en ligne le 27 mai à 14:30 HEC]

Rapport interactif – Rapport sur les performances de l’UE dans le domaine de la science, de la recherche et de l’innovation [sera en ligne le 27 mai à 14:30 HEC]

NOS PARTENAIRES

 logo du jumelage Le Havre.Magdeburg