COVID-19: la commission reçoit de l’Italie la première demande préliminaire d’intervention du Fonds de solidarité de l’UE en lien avec la situation d’urgence sanitaire.

COVID-19: la Commission reçoit de l’Italie la première demande préliminaire d’intervention du Fonds de solidarité de l’UE en lien avec la situation d’urgence sanitaire
Bruxelles, le 27 avril 2020

La Commission européenne a reçu de l’Italie sa première demande préliminaire d’aide financière du Fonds de solidarité de l’UE pour faire face à la pandémie de COVID-19 et à ses effets. L’Italie devrait fournit des informations plus détaillées dans les semaines à venir. Depuis le 1er avril 2020, à la suite de la proposition de la Commission relative à une initiative d’investissement en réaction au coronavirus, les États membres de l’UE peuvent solliciter une aide du Fonds de solidarité de l’UE pour faire face à une situation d’urgence sanitaire.

Mme Elisa Ferreira, commissaire à la cohésion et aux réformes, a déclaré à ce propos: «L’Italie est actuellement l’État membre qui est le plus durement touché par la crise du coronavirus, et elle est le premier pays à demander l’aide du Fonds de solidarité de l’Union dans ce contexte. Grâce à son champ d’application élargi, qui inclut désormais aussi les urgences de santé publique, ce Fonds fait partie des instruments que la Commission a rapidement mis en place pour alléger la charge qui pèse sur les budgets des États membres, manifestant de manière concrète la solidarité européenne en ces temps difficiles.»

Prochaines étapes

La Commission européenne recevra les demandes d’intervention liées à la COVID-19 jusqu’au 24 juin 2020. Elle procèdera alors à leur évaluation en une seule fois afin d’assurer le traitement équitable de ces demandes. Elle présentera ensuite une proposition d’aide financière au Parlement européen et au Conseil.

La Commission traitera toutes les demandes en une seule fois et non selon le principe «premier arrivé, premier servi». Cela garantit une répartition juste et équitable des ressources disponibles entre tous les États membres qui sont les plus durement touchés par cette situation d’urgence sanitaire.

 Contexte

Dans le cadre de l’initiative d’investissement en réaction au coronavirus, la Commission a proposé le 13 mars l’élargissement du champ d’application du Fonds de solidarité de l’UE afin qu’il puisse fournir une aide financière non seulement à la suite de catastrophes naturelles mais aussi en cas d’urgence sanitaire majeure. Cette proposition a été approuvée en un temps record par le Parlement européen et le Conseil et est entrée en vigueur le 1er avril 2020.

Pour 2020, le Fonds dispose de 800 millions d’euros en vue de fournir une aide financière aux pays de l’UE les plus touchés par cette crise. Cette aide vise à alléger la charge financière que représentent les mesures d’intervention immédiate telles que la fourniture d’une assistance médicale et l’achat de matériel médical, le soutien aux groupes vulnérables ou encore les mesures destinées à enrayer la propagation de la maladie et à renforcer la préparation, entre autres.

NOS PARTENAIRES

 logo du jumelage Le Havre.Magdeburg