Coronavirus: Permettre la libre circulation des marchandises, telles que les masques, les fournitures médicales

Coronavirus: permettre la libre circulation des marchandises, telles que les masques, les fournitures médicales et les denrées alimentaires dans l’ensemble de l’UE


Bruxelles, le 8 avril 2020

La Commission a convoqué une première réunion avec les États membres dans le cadre du nouveau groupe de travail sur l’application du marché unique afin de discuter de l’urgence de permettre la libre circulation des marchandises, telles que les masques, les fournitures médicales et les denrées alimentaires dans l’ensemble de l’UE. M. Thierry Breton, commissaire au marché intérieur, a déclaré à ce propos: « L’épidémie a révélé très clairement qu’aucun pays ne peut lutter seul contre ce virus. L’Europe doit agir de concert dans la solidarité. Les restrictions mettent en péril cette solidarité et empêchent les biens essentiels d’atteindre ceux qui en ont le plus besoin. Le marché unique est l’épine dorsale de notre réponse commune à cette crise et nous avons besoin d’une action décisive pour lever toute restriction qui l’affaiblit. » La création de ce groupe de travail «SMET» a été annoncée le 10 mars dans le plan d’action de la Commission pour l’application du marché unique dans le contexte de la stratégie industrielle pour l’Europe. Ce groupe est conçu comme une plateforme permettant aux États membres et à la Commission de travailler ensemble afin d’assurer un meilleur respect des règles du marché unique. Cette première réunion a donné le coup d’envoi des travaux du groupe face à l’urgence des problèmes qui entravent le bon fonctionnement du marché unique, principalement des restrictions à l’exportation intra-UE de fournitures essentielles de protection, d’équipements médicaux et de médicaments, des contrôles aux frontières et la nécessité d’accroître la production d’équipements essentiels. Il s’agira aussi de mettre en œuvre les orientations claires que les dirigeants européens ont données lors du Conseil européen du 26 mars pour supprimer toutes les interdictions ou restrictions internes à la libre circulation des marchandises. Le groupe se réunira régulièrement pour discuter de questions relatives à l’application de la législation dans le marché unique.

NOS PARTENAIRES

 logo du jumelage Le Havre.Magdeburg