La Commission lance l’Observatoire européen des sols pour surveiller la santé des sols en Europe

La Commission lance l’Observatoire européen des sols pour surveiller la santé des sols en Europe
Bruxelles, le 4 décembre 2020

La mission «Prendre soin des sols c’est protéger la vie» proposée au titre du programme Horizon Europe vise l’objectif ambitieux de «faire en sorte que 75 % des sols soient sains d’ici à 2030 et en mesure de fournir des services écosystémiques essentiels». Cette ambition est conforme à l’objectif de zéro pollution dans l’air, l’eau et les sols que s’est fixé le pacte vert pour l’Europe. Pour garantir la propreté de l’air, de l’eau et des sols, assurer des écosystèmes et un cadre de vie sains aux Européens, l’UE doit mieux prévenir, combattre et surveiller la pollution. L’Observatoire européen des sols inauguré aujourd’hui fournira les données nécessaires pour suivre les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs européens en matière de santé des sols, l’objectif ultime étant d’améliorer la gestion des sols et d’enrayer leur dégradation.

Mme Mariya Gabriel, commissaire chargée de l’innovation, de la recherche, de la culture, de l’éducation et de la jeunesse, a déclaré ce qui suit à ce propos: «La recherche sera essentielle pour compléter nos connaissances et trouver des solutions au problème de la santé des sols. Le nouvel Observatoire européen des sols permettra d’enrichir les données existantes et de renforcer la surveillance. Il s’agit d’une première étape concrète vers la mise en œuvre de la mission proposée dans le domaine de la santé des sols et de l’alimentation. Je suis convaincue que c’est un pas décisif dans nos efforts conjoints pour enrayer et inverser le processus de dégradation des sols.»

  1. Janusz Wojciechowski, commissaire chargé de l’agriculture et du développement rural, a déclaré ce qui suit lors de la cérémonie d’inauguration: «Je salue la création de l’Observatoire européen des sols, qui sera décisif pour mettre les données et les informations sur les sols à la disposition de tous. La santé des sols est une préoccupation de plus en présente, ce qui traduit son importance pour la sécurité alimentaire, la salubrité de l’eau, la biodiversité et la lutte contre le changement climatique. La recherche et l’innovation seront essentielles pour la mise au point de solutions susceptibles d’être testées, reproduites et adoptées sur le terrain. En l’occurrence, la mission proposée dans le domaine de la santé des sols et de l’alimentation, combinée à la politique agricole commune, constituera un outil puissant pour promouvoir une gestion durable des terres et des sols, qui apportera de nombreux bénéfices à la société.»

NOS PARTENAIRES

 logo du jumelage Le Havre.Magdeburg