Coronavirus: la commission se félicite de l’adoption de l’instrument SURE d’un montant de 100 milliards d’euros par le Conseil.

Coronavirus: la Commission se félicite de l’adoption de l’instrument SURE d’un montant de 100 milliards d’euros par le Conseil
Le 19 mai 2020

La Commission européenne se félicite vivement de l’accord auquel les États membres sont parvenus au sein du Conseil sur le règlement créant l’instrument européen de soutien temporaire à l’atténuation des risques de chômage en situation d’urgence (SURE).

La décision d’aujourd’hui marque une étape importante dans la lutte conjointe de l’UE contre les conséquences socio-économiques de la pandémie de coronavirus. Le soutien financier accordé aux États membres au titre de SURE sera disponible une fois que tous les États membres auront engagé des garanties sur une base volontaire et signé les accords de garantie correspondants avec la Commission. SURE sera alors opérationnel et l’UE pourra aider les États membres à protéger les emplois et les travailleurs touchés par la pandémie de coronavirus en accordant jusqu’à 100 milliards d’euros sous forme de prêts à des conditions favorables.

Ces prêts aideront à financer les dispositifs de chômage partiel et les mesures similaires – ainsi que certaines mesures de santé accessoires sur le lieu de travail – mis en place par les États membres pour faire en sorte que les travailleurs salariés et indépendants continuent à percevoir un revenu approprié et que les entreprises conservent leur personnel tout en lui permettant de travailler dans un environnement sûr. En protégeant la capacité de production de nos économies, SURE contribuera également à assurer une reprise plus rapide et plus complète une fois que la situation d’urgence sanitaire sera surmontée.

NOS PARTENAIRES

 logo du jumelage Le Havre.Magdeburg