Accord avec les Etats-Unis sur les importations de bœuf sans hormones : clarifications

Vendredi dernier, un accord a été signé entre l’Union européenne et les Etats-Unis afin de mettre fin à un différend sur le bœuf aux hormones.

Au vu des informations qui circulent sur le sujet, il nous paraît opportun de rappeler que :

  1. Rien ne change à l’interdiction intégrale d’importations de bœuf aux hormones dans l’UE, aucune marge là-dessus,que ce soit avec les Etats-Unis, le Canada ou n’importe quel autre partenaire commercial,

 

  1. Le contingent d’importation de viande de bœuf sans hormones dont il est question n’est pas modifié par l’accord trouvé vendredi, il est fixé à un maximum de 45 000 tonnes par an comme décidé en 2009 (accord révisé en 2014) pour clore un différend commercial UE-USA porté et réglé devant les instances de l’OMC.

  1. Le changement opéré par l’accord concerne l’augmentation de la part des Etats-Unis qui passe à 35 000 tonnes dans le contingent globalement inchangé, au détriment d’autres pays exportateurs comme l’Uruguay, l’Australie et dans une moindre mesure l’Argentine qui avaient demandé à pouvoir utiliser ce contingent (conformément à ce que prévoient les règles de l’OMC).

Nous restons à votre disposition pour toute clarification dont il vous serait utile de disposer.

 
 

NOS PARTENAIRES