COVID-19: 117 millions d’euros pour soutenir huit projets relatifs aux traitements et aux outils de diagnostic au moyen de l’initiative en matière de médicaments innovants.

COVID-19: 117 millions d’euros pour soutenir huit projets relatifs aux traitements et aux outils de diagnostic au moyen de l’initiative en matière de médicaments innovants
Bruxelles, le 12 mai 2020

La Commission a annoncé aujourd’hui que huit projets de recherche à grande échelle, visant à élaborer des traitements et des outils de diagnostic de la COVID-19 ont été sélectionnés dans le cadre d’un appel à propositions accéléré lancé en mars par l’initiative en matière de médicaments innovants (IMI), partenariat public-privé de l’UE.

Pour financer un plus grand nombre de propositions de haute qualité, la Commission a porté le montant de son engagement à 72 millions d’euros (au lieu des 45 millions d’euros prévus initialement) provenant du programme de l’UE pour la recherche et l’innovation, Horizon 2020. 45 millions d’euros seront apportés par des entreprises du secteur pharmaceutique, les partenaires associés à l’IMI et d’autres organisations qui prennent part aux projets, ce qui porte l’investissement total à 117 millions d’euros.

Mariya Gabriel, commissaire à l’innovation, à la recherche, à la culture, à l’éducation et à la jeunesse, a déclaré: «Nous devons réunir l’expertise et rassembler les ressources des secteurs public et privé afin de vaincre cette pandémie et de nous préparer à d’autres épidémies futures. Grâce à ce financement provenant d’Horizon 2020, à nos entreprises et à d’autres partenaires, nous accélérons l’élaboration d’outils de diagnostic et de traitements de la maladie due au coronavirus, qui sont indispensables pour faire face à cette urgence mondiale.

Les projets sélectionnés aujourd’hui font partie de laréaction européenne commune face à la pandémie de COVID-19 que la Commission coordonne depuis le début de la crise. Le 4 mai, lors de la conférence des donateurs organisée dans le cadre de la Réponse mondiale au coronavirus, la Commission a promis un total de 1,4 milliard d’euros, dont 1 milliard provient d’Horizon 2020 et sera alloué à l’élaboration de vaccins, de nouveaux traitements et d’outils de diagnostic, afin d’empêcher la propagation du coronavirus. De plus, depuis janvier 2020, la Commission a mobilisé un total de 352 millions d’euros au titre d’Horizon 2020. Cela comprend, entre autres, 48,2 millions d’euros attribués à 18 projets de recherche déjà lancés et qui portent sur la préparation et la réponse aux épidémies, sur des tests de diagnostic rapide à effectuer sur le lieu des soins, ainsi que sur de nouveaux traitements et de nouveaux vaccins.

Sur les 8 projets financés au titre de l’IMI, 5 portent sur les outils de diagnostic et 3 sur les traitements. Les projets concernant les outils de diagnostic visent à mettre au point des dispositifs qui puissent être utilisés partout (y compris dans le cabinet d’un médecin ou au domicile du patient) et dont les résultats soient obtenus rapidement (entre 14 et 40 minutes). Les autres projets, relatifs à l’élaboration de traitements, se concentrent essentiellement sur la pandémie de COVID-19 actuelle, mais portent également sur les moyens de se préparer à de futures épidémies de coronavirus.

Ces projets rassemblent 94 organisations au total, comme des universités, des organismes de recherche, des entreprises et des entités publiques. On constate une forte participation des petites et moyennes entreprises (PME), qui représentent plus de 20 % des participants et recevront 17 % du budget.

La liste des projets qui ont été retenus en vue d’un financement, en attendant que les conventions de subvention avec l’IMI soient définitivement finalisées, est disponible ici.

 Contexte

L’initiative en matière de médicaments innovants (IMI) est un partenariat public-privé entre la Commission européenne et l’industrie pharmaceutique représentée par la Fédération européenne des associations de l’industrie pharmaceutique (FEAIP). Elle vise à améliorer la santé en accélérant la mise au point de médicaments innovants ainsi que l’accès des patients à ces médicaments, en particulier dans les domaines où un besoin médical ou social n’est pas satisfait.

NOS PARTENAIRES

 logo du jumelage Le Havre.Magdeburg